RESPETH
(REVUE SPÉCIALISÉE EN ÉTUDES HEIDEGGÉRIENNES)

1) Lieux et institutions d'affiliations envisagés pour la revue :

Université Alassane OUATTARA, Bouaké, République de Côte d’Ivoire 

Université Félix HOUPHOUËT-BOIGNY d'Abidjan-Cocody(Université), République de Côte d’Ivoire

2) Organisme responsable de l'édition et de la publication :

L’Harmattan-Côte d’Ivoire.

3) Comité scientifique
Andrius Darius VALEVICIUS, Université de Sherkrooke, Québec, Canada
Antoine KOUAKOU, Maître de Conférences, Université Alassane Ouattara, Bouaké, Côte d’Ivoire
Augustin DIBI Kouadio, Prof. Titulaire, Université Félix HOUPHOUËT-BOIGNY d'Abidjan-Cocody, Côte d’Ivoire
Franklin NIAMSI, Prof. Agrégé de Philosophie, Université de ROUEN, France
Jacques NANÉMA, Maître de Conférences,  Université de Ouagadougou, Burkina Faso
Jean Gobert TANOH, Prof. Titulaire, Université Alassane Ouattara, Bouaké, Côte d’Ivoire
Jean-Luc AKA-EVY, Prof. Titulaire, Université Marien NGOUABI, Congo-Brazaville
Sophie-Jan ARRIEN, Prof. Titulaire, Université de Laval, Canada

4) Comité de Lecture
Andrius Darius VALEVICIUS, Université de Sherkrooke, Québec, Canada
Antoine KOUAKOU, Maître de Conférences, Université Alassane Ouattara, Bouaké, Côte d’Ivoire
Raoul KOUASSI Kpa Yao, Université Félix HOUPHOUËT-BOIGNY d'Abidjan-Cocody, Côte d’Ivoire
Augustin DIBI Kouadio, Prof. Titulaire, Université Félix HOUPHOUËT-BOIGNY d'Abidjan-Cocody, Côte d’Ivoire
Jacques NANÉMA, Maître de Conférences, Université de Ouagadougou, Burkina Faso
Jean Gobert TANOH, Prof. Titulaire, Université Alassane Ouattara, Bouaké, Côte d’Ivoire
Jean-Luc AKA-EVY, Prof. Titulaire, Université Marien NGOUABI, Congo-Brazaville
Sophie-Jan ARRIEN, Prof. Titulaire, Université de Laval, Canada

5) Comité de Rédaction

DIRECTEUR DE PUBLICATION :
Antoine KOUAKOU, Université Alassane OUATTARA, Bouaké, Côte d’Ivoire

REDACTEUR EN CHEF :
Jean Gobert TANOH, Prof. Titulaire, Université Alassane Ouattara, Bouaké, Côte d’Ivoire
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION :
Séverin YAPO, Université Félix HOUPHOUËT-BOIGNY d'Abidjan-Cocody, Côte d’Ivoire
Léonard KOUASSI Kouadio, Institut National du Supérieur des Arts et de l’Action Culturelle

MEMBRES :
Alexis KOFFI Koffi, Université Alassane OUATTARA, Bouaké, Côte d’Ivoire
Christophe PERRIN, Université Paris-Sorbonne, France
Élysée PAUQUOUD Konan, Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest, Côte d’Ivoire
Oscar KONAN Kouadio, Université Alassane OUATTARA, Bouaké, Côte d’Ivoire
Pascal ROY-EMA, Université Alassane OUATTARA, Bouaké, Côte d’Ivoire
Sylvain CAMILLERI, Université Catholique de Louvain, Belgique

RESPONSABLE TECHNIQUE :
Raoul KOUASSI Kpa Yao, Université Félix HOUPHOUËT-BOIGNY d'Abidjan-Cocody, Côte d’Ivoire

6) Visée de la Revue :

1- RESPETH se propose de promouvoir le développement et la compréhension de la pensée de M. HEIDEGGER ; d’encourager la production de textes de synthèse, de réflexions critiques sur la philosophie de M. HEIDEGGER ; de privilégier les contributions explicitant des questions d'ordre théorique, méthodologique, éthique, épistémologique ou idéologique se rapportant à la pensée du philosophe.

2- La revue RESPETH se présente comme une ressource importante pour les chercheurs, les professeurs et étudiants qui s'intéressent au devenir de la philosophie d’influence heideggérienne.

3- RESPETH se propose aussi de publier les travaux primés dans le cadre du concours annuel pour le Prix d'Excellence DIBI Kouadio Augustin. M. DIBI est un philosophe ivoirien et l’un des principaux formateurs des spécialistes ivoiriens, voire sous régionaux de la philosophie de HEIDEGGER, HEGEL et KANT. Ce prix vise à lui rendre hommage pour son exceptionnelle qualité scientifique.

7) Modalités de diffusion envisagées : une fois l’an, possibilité de numéros Hors-séries.



NUMÉRO THÉMATIQUE 2017 DE LA REVUE RESPETH
« LE "DISCOURS DU RECTORAT" DE MARTIN HEIDEGGER ? »

Recteur de l’Université de Fribourg (21 Avril 1933 - 23 Avril 1934), Martin Heidegger prononça, le 27 Mai 1933, le Discours du Rectorat intitulé : « L’Auto-affirmation de l’Université Allemande ». Un tel discours, tout au long de sa carrière de philosophe ou de penseur, et surtout en sa qualité d’Enseignant-Chercheur, n’a pas manqué d’influer sur sa vie et sa notoriété. En parcourant ce discours, l’évidence s’offre à nous qu’il est assez multiforme. Il s’y joue tout à la fois le politique, le scientifique, le socio-culturel et spirituel. En choisissant, pour ce Numéro 5, de méditer sur le Discours du Rectorat de Martin Heidegger, RESPETH a le souci fondamental de convoquer la communauté des chercheurs, penseurs et étudiants à re-penser, à nouveaux frais, et de façon substantielle, les orientations de pensées qu’il offre. En l’occurrence, les questions qui tournent autour de l’Université, la Violence, le National-Socialisme, l’Éducation, la Nation, le Travail, la Défense, les Guides, etc. Aussi, en s’appuyant sur le principe de la liberté de penser, RESPETH ne voudrait-elle nullement dégager quelque axe de réflexions que ce soit ! Il est donné libre cours à chacun, à partir d’une interprétation pertinente de ce discours, de proposer des articles inédits. Les articles, rédigés entièrement, sont à envoyer au plus tard le 15 octobre 2017, aux adresses suivantes :Email : k_anthoyne@yahoo.ca et yapson7@yahoo.fr


Tout article proposé doit se conformer au protocole de rédaction de la revue, disponible www.respeth.org


Les frais d’instruction et de publication sont estimés à 40.000 F CFA, soit environ 60 Euros.